PCHOME.RO

Collapse

Canalsatellite décrypté Après plus d’une année d’écran noir

Collapse
X
Collapse
Currently active users viewing this thread: 1 (0 members and 1 guests)
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

    Canalsatellite décrypté Après plus d’une année d’écran noir

    Sal'[email protected]

    http://www.elwatan.com/2005-02-08/2005-02-08-13220
    --
    Canalsatellite décryptéLes téléspectateurs algériens férus des programmes Canalsatellite qu’ils captaient il y a de cela moins de deux années vont pouvoir renouer avec leurs bouquets préférés, notamment les Canal+ et les kiosques.

    Ceux de Annaba sont les plus chanceux, car ils sont les premiers à bénéficier de la version et de la carte. Hier, il leur a suffi d’un bref passage chez le représentant d’une des grandes boîtes spécialisées dans la commercialisation du « numérique » à Annaba pour renouer avec leur passion du petit écran grandeur satellitaire. Depuis hier donc, cette reprise de contact avec Canalsatellite (contact interrompu depuis plus de 2 années) est le sujet de discussion de la majorité des habitués de ce satellite avec Canal+ et surtout les films les plus récents diffusés via le bouquet kiosque. il s’agit d’une nouvelle carte blanche. Elle ne comporte aucune inscription puisque créée sous une version pirate sur un terminal numérique grâce auquel est rendu possible le décryptage de la totalité des programmes de Canalsatellite. Ces derniers passés en système Médiagard II étaient impossibles à capter. Le rush chez le concessionnaire de la boîte de production des équipements électroniques et satellitaires n’a pas d’égal. En une seule journée, ce sont plus de 2000 cartes qui ont été déjà liquidées. La demande est de plus en plus difficile à satisfaire même en versant les 13 000 DA représentant le prix du décryptage étalé sur une année. S’agissant de piratage, il va de soi que ce décryptage n’est pas garanti. Hormis Echostar et Cherokee 7000, la compatibilité du décryptage est réalisable à tous les autres types de démos munis d’un lecteur carte tels Aston et Cherokee 9000. Compatible également au démo à modules Matrix, Dragon et Magic. Des sources proches de ce type de commerce du numérique indiquent que le code Canalsatellite a pu être violé par un hacker espagnol. Au fait de la passion des Algériens pour ce satellite, ce dernier aurait proposé sa trouvaille à différents représentants de marques de production de démodulateurs numériques installés dans les pays d’Afrique du Nord, dont notre interlocuteur de Annaba en Algérie. « Ce nouveau programme permet de décrypter Canalsatellite. Il est doté d’une rapidité de traitement meilleure que celui officiel. Il s’écoule comme des petits pains, à tel point que tout notre stock s’est épuisé en quelques heures. Au moment où je vous parle, je n’en ai plus un seul de disponible alors que la demande se fait de plus en plus importante », a affirmé le seul dépositaire du décryptage pirate de Canalsatellite installé à Annaba. Il a ajouté : « La lecture du nouveau programme est sous protection. La puce est systématiquement grillée à toute tentative de dépistage. » Du côté des utilisateurs, le sourire indique tout le bonheur de retrouver son passe-temps favori même si, pour certains, il est synonyme de sacrifices financiers. Situé au centre-ville, ce dépositaire est contraint de faire appel à des aides pour contenir la foule des demandeurs qui se présentent avec leur démodulateur, apparemment impatients d’être les premiers servis, la rupture du stock ayant été annoncée. Jusqu’à hier après-midi, le programme et la carte étaient encore disponibles chez un seul dépositaire à Annaba.

    M. F. Gaïdi

    Sa fie adevarat oare!?


    Sal'[email protected]

    #2

    Comment


      #3
      probabil vrea colegul nostru sa initieze un mic rdi-france...

      probabil ca si el asteapta traducerea de la careva

      Sal'[email protected]

      Comment



      Working...
      X